Partenaires

CNRS
Université Lille 1
Clersé UMR8019
Université de Paris 1
Matisse IUF
MESHS


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > À noter > Appel à articles : Transformations et confrontations des systèmes agricoles et alimentaires

Appel à articles : Transformations et confrontations des systèmes agricoles et alimentaires

par DUCOURANT Hélène - 2 décembre 2014

Appel à articles pour la Revue française de socio-économie :
Transformations et confrontations des systèmes agricoles et alimentaires

Les enjeux croissants de sécurité alimentaire, d’environnement, de changement climatique, de lutte contre les pauvretés ou de (re)localisation des activités économiques remettent l’agriculture et l’alimentation au cœur des débats publics, des stratégies de firmes et des agendas politiques. Les manières de produire, d’échanger et de consommer les biens alimentaires se transforment, sont débattues par les acteurs économiques et politiques et sont réinvesties par des chercheurs de différentes disciplines en sciences sociales.

Le modèle agroindustriel, qui a permis une forte croissance de la production et des productivités agricoles sur la deuxième moitié du XXème siècle, est maintenant très critiqué, mais il poursuit son développement en s’appuyant sur les biotechnologies, les firmes multinationales ou les besoins alimentaires croissants des métropoles. Parallèlement, des modèles agricoles et alimentaires alternatifs s’affirment à partir de formes préexistantes (économie domestique ou artisanale, circuits de proximité, échanges au long cours de produits de qualité…) ou d’initiatives apparues en réaction aux limites du modèle agro-industriel (agriculture biologique, commerce équitable…). La notion de système alimentaire ou agroalimentaire est remise en avant par les chercheurs pour analyser l’évolution des combinaisons d’activités concourant à l’alimentation, ou prendre en compte les modèles auxquels se réfèrent les acteurs pour se coordonner ou se confronter.

Les questions de la qualité des produits alimentaires, de leurs rapports à l’espace géographique ou à la nature, de la considération des personnes ou des animaux, des technologies légitimes… amènent à repenser la place des valeurs et conventions dans les marchés ou systèmes alimentaires. Les transformations en cours interrogent aussi les formes d’innovations techniques, organisationnelles ou institutionnelles propres à chaque système alimentaire ou communes à l’ensemble du secteur. L’analyse des effets des systèmes agroalimentaires sur le développement durable ou des conditions de leur coexistence dans un territoire ou un secteur questionne les politiques et les formes de gouvernance agricole et alimentaire. Ces questions appellent au développement de recherches en économie institutionnelle, en sociologie, en sciences politiques, en histoire ou en géographie et au croisement de leurs différents regards.

Cet appel à articles vise ainsi à mieux saisir et analyser la diversité des processus qui transforment les systèmes agricoles et alimentaires, au Nord et au Sud, en interrogeant i) la manière dont s’y affirment ou s’y confrontent les innovations technologiques, les changements organisationnels ou institutionnels et les nouvelles pratiques et savoirs , et ii) comment leurs acteurs se coordonnent ou s’affrontent dans l’espace économique et politique en se référant à une diversité de modèles alimentaires. Les contributions envisagées s’attacheront à analyser l’émergence de nouvelles formes organisationnelles (circuits-courts, chaines globales, nouvelles formes de gouvernance des filières…), de nouvelles pratiques (agro-écologie, agribusiness...), de nouvelles normes de qualité (sanitaires, environnementales, éthiques…), mais aussi comment ces changements peuvent être analysés en se référant à différents systèmes et modèles alimentaires et à leurs confrontations. Si les travaux empiriques (avec cas d’étude) seront particulièrement valorisés, aucune méthode d’analyse particulière n’est privilégiée (ethnographique, statistique, économétrique etc.). Les approches interdisciplinaires seront appréciées, en particulier celles associant approches économiques, sociologiques et historiques. Les questions que l’analyse des transformations agricoles et alimentaires pose en retour sur les débats théoriques en sciences sociales seront bienvenues.

Date limite d’envoi des articles : 30 mai 2015

Les articles d’une longueur maximale de 60 000 signes espaces comprises, doivent parvenir par voie électronique à l’adresse électronique suivante : rf-socioeconomie[at]univ-lille1.fr. Ils doivent impérativement être présentés selon les normes formelles de la revue. Celles-ci peuvent être téléchargées sur le site de la Revue française de socio-économie : http://www.rfse.univ-lille1.fr

Les consignes aux auteurs.

Secrétaire de rédaction de la RFSE,
Guillaume Yvan,
bureau 205 bâtiment SH2 CLERSE
(USTL Lille1, 59 655 Villeneuve d’Ascq Cedex)

rf-socioeconomie[at]univ-lille1.fr