Partenaires

CNRS
Université Lille 1
Clersé UMR8019
Université de Paris 1
Matisse IUF
MESHS


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > À noter > Consignes pour comptes rendus d’ouvrage et notes critiques

Consignes pour comptes rendus d’ouvrage et notes critiques

La Revue française de socio-économie publie des comptes rendus d’ouvrages récents individuels ou collectifs, s’inscrivant dans le champ interdisciplinaire de sa ligne éditoriale. Sont également publiés des notes critiques au contenu et à la taille plus substantiels regroupant plusieurs publications autour d’une même thématique ou mettant en perspective le contenu d’un ouvrage dans le champ de recherche dans lequel il s’insère.

Les rédacteurs de comptes rendus et de notes critiques sont en règle générale sollicités directement par le comité de rédaction de la revue en fonction de leurs propres domaines d’intérêt et de recherche. Les propositions spontanées sont cependant examinées par le comité de rédaction : il est recommandé de les adresser avant de commencer la rédaction du compte rendu.

La longueur des comptes rendus d’ouvrage doit être comprise entre 5 000 et 15 000 caractères, espaces compris ; les notes critiques peuvent dépasser ce calibrage, sans excéder toutefois 40 000 caractères.

Normes typographiques et de présentation

Titre du compte rendu

Le titre du compte rendu doit comporter dans cet ordre : Le nom du ou des auteurs ; le titre complet de l’ouvrage en italique, le nom de l’éditeur, le titre éventuel de la collection, le lieu de publication, l’année Exemple : Pierre Bourdieu, La distinction. Critique sociale du jugement, Editions de Minuit, coll. « Le Sens commun », 1979, 2013

Références bibliographiques

Les références bibliographiques complètes des publications citées dans le compte rendu doivent être insérées en notes de bas de page uniquement. Un compte rendu ne doit pas comporter de bibliographie finale, en revanche une note critique peut en comporter une, auquel cas un simple renvoi dans le texte principal à cette dernière, via le nom de l’auteur, l’année de la publication et la ou les pages éventuelles auxquelles il est fait référence entre parenthèses, suffit.

Les références bibliographiques doivent suivre les modèles suivants :

Pour les ouvrages : Prénom Nom (année de publication), Titre, Lieu de publication, Éditeur, page(s) éventuelle(s). Exemple : André Orléan (2011), L’empire de la valeur. Refonder l’économie, Paris, Seuil

Pour les ouvrages collectifs : Prénom et Nom du ou des directeurs (dir.) (année de publication), Titre de l’ouvrage, Lieu de publication, Editeur, p.page(s) éventuelle(s) Exemple : Philippe Steiner et François Vatin (dir.) (2009), Traité de sociologie économique, Paris, Presses universitaires de France.

Pour les articles : Prénom Nom du ou des auteurs (année), « Titre de l’article », Nom de la revue, volume, numéro, p. page(s) concernée(s) Exemple : Pierre Bourdieu (1977), « Sur le pouvoir symbolique », Annales. Économies, Sociétés, Civilisations, vol. 32, n° 3, p. 405-411.

Pour les contributions à des ouvrages collectifs : Prénom puis Nom de l’auteur, « Titre de la contribution », in Prénom et Nom du ou des directeurs (dir.), Titre de l’ouvrage, Ville, Éditeur, Année, pages Exemple : John Krinsky et Maud Simonet (2012), « Aux marges du travail, au cœur de son exécution : les temporalités du travail public néolibéral », in P. Cingolani (dir.), Un travail sans limites ? Subordination, tensions, résistances, Ramonville Saint-Agne, Érès, p. 165-187.

Noms propres La référence à des personnes physiques doit se faire en première occurrence en mentionnant leurs prénom et nom complets, puis en ne mentionnant plus que l’initiale du prénom avant le nom. Exemple : Mark Granovetter…M.Granovetter

Sigles et acronymes

À sa première utilisation, un sigle ou un acronyme doit suivre sa formulation développée et figurer entre parenthèses. Exemple : la Société nationale des chemins de fer français (SNCF)

Signature du compte rendu

Le ou la rédactrice du compte rendu doit faire suivre son texte de ses prénom et nom suivis de son institution de rattachement entre parenthèse et d’une adresse électronique de préférence professionnelle à laquelle le ou la contacter. Exemple : Igor Martinache (Clersé, Université de Lille 1) Igor.martinache@univ-lille1.fr